Securite des precisions : « Cela n’y a jamais que nos amis qui regardent ce qu’on publie sur Facebook » (Interview AFCDP) – Aadamdighi Online BD

Securite des precisions : « Cela n’y a jamais que nos amis qui regardent ce qu’on publie sur Facebook » (Interview AFCDP)

Securite des precisions : « Cela n’y a jamais que nos amis qui regardent ce qu’on publie sur Facebook » (Interview AFCDP)

La question des donnees christiandatingforfree personnelles et leur foisonnement reste determinante aux yeux de l’AFCDP, l’Association qui represente les correspondants a la protection des donnees a caractere personnel.

Presentation et eclairages.

Au cadre d’la conference gratuite sur la protection des informations personnelles organisee le 16 novembre futur, nous avons rencontre l’une des trois parties prenantes de l’evenement, l’Association francaise des correspondants a la protection des donnees a caractere personnel, l’AFCDP. Paul-Olivier Gibert, son president, nous en devoile plus sur les missions, les membres et les chantiers de l’AFCDP, qui a fait d’la question des precisions personnelles un sujet central.

AFCDP : l’interview de Paul-Olivier Gibert

Clubic – Pouvez-vous nous rappeler ce qu’est l’AFCDP ?

Paul-Olivier Gibert – L’AFCDP, c’est l’association des professionnels qui, aupres des responsables de traitement, des entreprises, des administrations, des mairies, des associations, paraissent charges de veiller a J’ai solide mise en application du RGPD de facon a ce que le virtuel ne a gui?re atteinte a toutes les droits et libertes des personnes mais, au contraire, permette de nos developper.

Quelles sont les missions essentielles de l’association ?

Notre premiere mission de l’AFCDP reste de permettre a toutes les professionnels d’echanger entre eux, Afin de qu’ils aient une pratique au meilleur niveau. C’est quelque chose que nous avons bon nombre fera durant le confinement, ou entre le teletravail et Notre mise en place de nouveaux outils on voit eu enormement de questions Afin de assurer le meilleur fonctionnement possible, tout en respectant nos droits et libertes des personnes, surtout les salaries.

“quand on laisse trainer trop de informations personnelles, on fournit 1 espece d’avatar qui peut etre utilise pour des usurpations d’identite”

Et cela attractif du cote de l’AFCDP, c’est la multiplicite Plusieurs profils des membres et adherents de l’association, qui rassemble des avocats, des DPO (delegues a Notre protection des precisions), des universitaires…

L’AFCDP, ce sont 6 500 personnes physiques qui participent a nos travaux de differentes facons, et 2 000 organisations adherentes. Parmi celles-ci, il y a l’essentiel des entreprises du CAC 40, depuis des TPE, des consultants unipersonnels, des associations, des administrations. L’une des richesses de l’AFCDP, c’est que toute la societe francaise reste representee dans ses activites.

Quelles paraissent les actualites relatives aux precisions personnelles qui vous ont marque recemment ?

Ces 18 derniers mois, avec la crise sanitaire, depuis eu des mesures autour du teletravail, puis des mesures de suivi d’une sante avec le pass sanitaire. On s’interesse donc a toutes les modalites de mise en ?uvre avec la constitution de jeux de donnees a caractere personnel, mais on s’interroge aussi sur les regles qu’on devra mettre en place Afin de assurer la bonne protection de ces donnees et en garantir un usage qui soit au service des droits et libertes des gens.

On assiste a des fuites de informations forcement plus grandes spectaculaires, tel le recent Leak Twitch . Est-ce que des informations seront suffisamment protegees sur ces diverses plateformes ?

La toute premiere chose a se dire, c’est que quand on attend la securite de quelqu’un d’autre, ca ne viendra nullement. C’est vrai en matiere numerique, cyber, comme c’est bon dans la rue : quand on ne fait pas attention avant de traverser, on finit avec avoir des ennuis. Vous devez etre vigilant dans sa relation avec le virtuel. Tout cela existe n’est pas forcement bienveillant, loin de la.

“il convient toujours se demander si les precisions que nous laissons i  propos des plateformes seront bien necessaires pour l’utilisation qu’on souhaite en faire”

Nous avons recemment parle des arnaques au colis, du type « Attention, il manque deux euros afin que vous puissiez retrouver la colis ». Tout i§a est destine a subtiliser des informations a caractere personnel, eventuellement quelque peu d’argent, ainsi, c’est la que ca devient dangereux. Car quand on laisse trainer trop de precisions personnelles, on fournit une manii?re d’avatar lequel pourra etre utilise Afin de des usurpations d’identite, avec des consequences financieres et des troubles consequents. Cela ne faudrait nullement laisser trainer n’importe quoi n’importe ou, ainsi, toujours se demander si l’ensemble des renseignements que nous laissons sur Facebook, Twitter, Twitch ou autres seront bien necessaires pour l’utilisation qu’on souhaite en faire.

Outre les fuites de precisions materialisees par le piratage et J’ai ponction de la base de precisions, on assiste aussi a un scraping de precisions publiques presentes i  propos des pages de profil des plateformes et reseaux sociaux.

Absolument. Il n’y a gui?re que des amis qui regardent ce qu’on publie dans Facebook, il convient en avoir conscience.

About the Author

Leave a Reply